Que faire en cas de détection de faux billets ?

Vu le nombre croissant de faux billets mis en circulation par les faussaires, il n’est plus rare que l’on se trouve en possession d’un ou de plusieurs de ces billets. Voici donc les démarches à suivre dans le cas où l’on a entre ses mains un faux billet.

S’assurer que le billet en sa possession est bien un faux

faux billetGrâce aux appareils tels que les détecteurs de faux billets ou les compteuses de billets avec détection de faux, l’on peut détecter sans difficulté les faux billets. Il est cependant à souligner qu’il faudra opter pour les marques de compteuses ou de détecteurs testées et approuvées par la BCE (banque centrale européenne). De plus, les logiciels de ces appareils doivent être mis à jour dès que des modifications sont apportées à une coupure pour éviter les fausses alarmes.

Ces appareils aident énormément à limiter la circulation de faux billets. Toutefois, si l’on a un doute quant à l’authenticité d’un billet même sans avoir passé le billet au détecteur, mieux vaut rendre le billet aux autorités. En effet, outre l’utilisation de ces machines, il existe plusieurs méthodes permettant de distinguer un faux billet tel que le touché, l’aspect du billet en question, etc…

Avertir les autorités compétentes

faux billet que faireDès que l’on a confirmation que l’on est en possession de faux billet, la première chose à faire est de rendre le ou les billets soupçonnés aux autorités. L’on pourra alors les rendre au commissariat de police le plus proche. Le commissariat se chargera de transmettre ces billets au département analyse de la Banque de France. Cette démarche vise à en déterminer si c’est bien un faux, son origine ainsi que du type de contrefaçons pour pouvoir avertir la Banque Européenne. On peut également les rendre directement à la Banque de France.

Lors du dépôt des faux, il faudra donner le plus d’informations possible sur comment l’on s’est retrouvé en possession du faux billet (endroits ou personnes concernées, …). À savoir, la banque ne rembourse pas le montant que l’on vient de rendre. Les faux billets sont en effet de l’argent perdu. Bien que cela puisse décourager plus d’un à les rendre, il faudra savoir que remettre un faux billet en circulation tout en sachant que c’est un faux est passible de lourdes sanctions. En effet, les amendes peuvent s’élever jusqu’à 7 500 €.

Être prudent pour lutter contre les billets contrefaits

Il existe plusieurs techniques permettant de détecter un faux billet. L’on peut soit utiliser des appareils de détections, soit vérifier les signes distinctifs de chaque billet. Mais en plus de ces techniques, il faudra aussi être vigilant quant aux comportements des personnes qui effectuent un quelconque paiement. Mieux vaut vérifier les grandes coupures qui servent à payer de petites sommes.

De même, il faudra faire attention avec les liasses de billets, car un faux billet pourrait s’y immiscer sans qu’on le remarque. Il est aussi à noter que les coupures présentant les plus hauts pourcentages de faux billets sont les coupures de 20 €, de 50 € et de 100 €.

Que faire en cas de détection de faux billets ?
5 (100%) 1 vote