Sur quels types de devises et billets un détecteur de faux billets fonctionne-t-il ?

Les détecteurs de faux billets représentent aujourd’hui de véritables atouts pour les commerçants. Tout billet contrefait représente en effet un manque à gagner pour n’importe quel gérant. D’où l’intérêt d’avoir à sa disposition un appareil performant permettant d’identifier rapidement les fausses monnaies. Il faut toutefois bien vérifier les fonctionnalités proposées par chaque appareil avant d’arrêter son choix. Les détecteurs ne permettent par exemple pas tous de vérifier l’authenticité de toutes les devises étrangères. Pour un commerce acceptant tout type de devises, avoir un bon détecteur de faux est incontournable. Voyons ensemble les différentes monnaies et devises acceptés par les détecteurs de faux billets.

Détecteurs de faux billets : avec quelles devises fonctionnent-ils ?

détecteurs de faux billets multidevisesLa majorité des détecteurs de faux billets que l’on retrouve actuellement sur le marché fonctionnent avec toutes les devises, principalement les modèles automatiques. Certains modèles, par contre, n’acceptent que 3 ou 4 devises. Bien que les détecteurs de faux billets multidevises s’adressent essentiellement aux banques ou aux bureaux de change, rien n’empêche également les enseignes multinationales d’y avoir recours.

Le dollar américain, le livre sterling ainsi que l’euro sont les billets les plus falsifiés au monde. Sur le sol européen, ce sont les billets de 20 et de 50 € qui sont les plus copiés.  L’idéal est d’acquérir un détecteur de faux billets capables d’authentifier au moins ces 3 devises.

Le stylo détecteur de faux billets permet, lui aussi, de détecter les contrefaçons sur la plupart des devises. Il ne fonctionne toutefois pas sur les billets en polymère (enveloppés de matière plastique), comme les billets de banque roumains, vietnamiens, australiens ou encore néo-zélandais. Il ne convient également que pour des usages occasionnels, car il ne sera pas pratique lorsqu’il faudra contrôler l’authenticité d’un gros volume de billets.

Fonctionnement d’un détecteur de billets multidevises

détecteurs de faux billets eurosL’usage d’une machine de détection de faux billets ne nécessite ni une formation ni des connaissances techniques spécifiques. Pour commencer à authentifier des billets et sécuriser ses encaissements, il suffit d’introduire le billet dans la machine, qui se charge alors de détecter tous les signes caractéristiques d’un vrai billet de banque.

Si l’on utilise une compteuse de billets, il faut placer le billet sur le réceptacle. Les billets comptés et authentifiés seront ensuite déversés dans un bac de réception. La machine va émettre un signal sonore si elle repère un billet contrefait.

Le détecteur de faux billets multidevises : un allié de taille pour lutter contre la contrefaçon

Si l’on tient un petit commerce, on peut miser sur n’importe quel modèle de détecteur. L’idéal est, si bien sûr on peut se le permettre, de choisir un détecteur automatique. En plus d’être fiable, ce type de machine est aussi facile à utiliser. Les gérants des grandes enseignes auront, pour leur part, intérêt à investir dans un détecteur de billets falsifiés multidevises, afin de pouvoir authentifier des devises étrangères facilement. Cela n’empêche toutefois pas les gérants de petits commerces d’acquérir un tel modèle, qu’ils pourront rentabiliser très vite.

détecteurs faux billets multidevises

Outre le type de devises prises en compte par un détecteur, on doit faire attention à d’autres critères au moment d’en choisir un. Pour une fiabilité totale, il s’avère judicieux de miser sur une machine combinant plusieurs techniques de détection : infrarouge, encre magnétique, filigrane, hologrammes, ultraviolet, etc. On doit aussi s’attarder sur des critères comme le design, l’encombrement et l’ergonomie afin de choisir un modèle qui s’intègre parfaitement à son lieu de travail.